Share

Version Originale

 

L'Aix-en-Provence de François-Xavier Demaison



Propos recueillis par Jean-Pascal Grosso

 

 

Récemment vu sur les écrans en policier éprouvé et éprouvant dans Beur sur la ville de Djamel Bensalah et après avoir prêté sa voix à un des personnages de la version cinéma d'Émilie Jolie, c'est sur scène, de retour au Théâtre de la Gaité, que le bondissant François-Xavier Demaison remporte à nouveau un franc succès. Dans « Demaison s'évade », il prend, énergique en diable, le pouls de notre société à travers une galerie de personnages aussi désopilants qu'implacables : un bobo en exil au Maroc, un directeur de théâtre sans foi ni loi, un papy amateur de haschich... Pour Voyages et Hôtels de rêve, le comédien omnipotent parle de son coup de foudre pour Aix-en-Provence qui dure depuis maintenant trois ans.


francois_xavier_demaison_2010

Photo : Georges Biard / Wikipedia

 

Trois mots pour définir Aix-en-Provence ?

François-Xavier Demaison : Le « Soleil ». Le « Jaune » de la pierre. Et la « quintessence » de tout l'esprit du Sud.

 

Le lieu le plus marquant, à vos yeux, d'Aix-en-Provence ?

FXD : Ma mère est corse. Je suis irrémédiablement attiré par le Sud. Et j'ai trouvé, avec Aix, à trois heures de TGV de Paris, un havre de paix où je me suis installé. J'y trouve un platane, du rosé, un olivier et le bruit des cigales. Tout ça à à peine dix minutes du Cours Mirabeau...

 

Le quartier le plus authentique?

FXD : Tout autour du Cour Mirabeau, j'y reviens. Cette architecture si particulière, ces hôtels particuliers, ces petites ruelles jaunes... Le quartier des Cardeurs, la Place d’Albertas, la Place de l'Hôtel de Ville où je vais faire mon marché. Je ne me lasse pas de me balader dans ce quartier.

 

L'endroit idéal pour passer une nuit blanche?

FXD : Il y a Le Mistral. C'est une boîte de nuit... (Rires)

 

Votre lieu culturel incontournable?

FXD : La ville devient à elle seule un lieu culturel incontournable pendant son Festival d’Art Lyrique. La programmation y est exceptionnelle, les opéras se jouent dans différents lieux. La ville est très vivante toute l’année mais il y a une atmosphère si particulière à ce moment-là, si irradiante qu'on se sent comme hors du monde, hors du temps.

 

Où trouver la meilleure table, la cuisine la plus authentique ?

FXD : Je vous avoue que je ne vais que rarement déjeuner dans le centre d'Aix. Je m'éloigne un peu. Je vais à La Table Ventabren, qui a une étoile au Michelin. Le restaurant est situé dans le petit village de Ventabren qui surplombe la vallée, sublime, à dix minutes en voiture du centre d'Aix.

 

A vos yeux, le quartier à éviter à tout prix?

FXD : A éviter, je ne pense pas. Mais, bon, clairement, le centre est plus beau que les quartiers aux alentours...

 

Le meilleur endroit pour trouver refuge?

FXD : A la terrasse des Deux Garçons, une grande brasserie du XIXème siècle, sur le Cour Mirabeau. Je m'installe là, avec un bon verre de rosé et j'attends que les choses se passent...

 

Où croiser les plus jolies filles?

FXD : Il y a beaucoup de jolies filles à Aix ! C'est une ville étudiante, une ville du sud. Les filles sont bronzées, brunes, belles… Là encore, il faut se tourner vers le Cours Mirabeau, mais aussi les petites ruelles, les boutiques de fringues...

 

Un souvenir à ramener de là-bas?

FXD : De l'huile d'olive! Ou des calissons! Non, plus sérieusement, une bouteille de Coteaux d'Aix, ça fera moins cliché! J'irais au Château La Coste, situé au Puy-Sainte-Réparade, d’où je ramènerais une cuvée « Columelle » de chez Richaume.

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 
Bannière Bannière
Bannière