Collection d’hôtels
Share

#07.01

Hôtels

Mazagan Beach Resort

mazagan

 

Une nouvelle oasis de luxe au Maroc

 
500 chambres et suites d’inspiration arabo-mauresque, un casino dernier cri, un 18 trous signé Gary Player… Inauguré avec faste il y a quelques mois à peine, le nouveau resort du roi de l’hôtellerie Sol Kerzner n’a rien d’un mirage. Visite guidée.

Suite_PDT_Chambre_OK_IMG_0421

Première surprise en arrivant sur le domaine après une heure de route depuis Casablanca, le Mazagan Beach Resort est… invisible ! Masqué par une forêt d’eucalyptus en fait, le voici qui surgit enfin comme par enchantement avec ses murs ocres et ses toits aux tuiles vertes venues de Fès. Posé sur 250 hectares de terrain vierge au bord d’une plage de 7 km, le resort ne risque pas les querelles de voisinage. Ici le luxe passe aussi par l’espace, de quoi trouver aisément un coin de sable privé pour poser sa serviette même quand la réception affiche complet. Les quelque 4 000 arbres, orangers et palmiers du domaine renforcent cette harmonie entre bâtiments et paysage, une harmonie que le glou-glou des fontaines résonnant dans chaque cour intérieure ne vient même pas troubler.

MBRRESOEXT001HDb8733b

Côté distractions, on est aussi servi. L’immense plage d’abord et les piscines pour les plaisirs balnéaires ; le golf ensuite pour les accros du swing ; le spa aussi pour oublier son stress sous les massages à l’huile d’argan ; la gastronomie encore pour s’étourdir de saveurs dans chacun des 8 restaurants ; le casino enfin pour provoquer la chance (415 machines à sous, 50 tables de jeux sur 3000 m2, !). Tout cela avant d’aller à danser au Sanctuary, le night-club à l’ambiance signée Raymond Visa, créateur du Buddha Bar…

Hotel_Aerial

Difficile de s’ennuyer ici mais le ressort incite aussi à la découverte de la région et notamment des deux cités portugaises voisines. Perchée sur une falaise en bordure du plus long fleuve du Maroc, l’Oum Rbia, Azemmour surprend par son authenticité, entre échoppes d’artisans et four communal assailli par les enfants venus faire cuire galettes de pain ou plats de sardines. A El Jadida - cité classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, les vestiges de la présence portugaise sont encore plus visibles. On peut ainsi longer les remparts qui entourent la médina avant de descendre visiter l’antique citerne immergée datant du XVIe siècle dans laquelle Orson Welles tourna une scène d’Othello. La route côtière qui descend vers Safi réserve d’autres belles surprises, entre océan et marais salants, villages de pêcheurs et plages désertes sur des kilomètres…

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 13
Bannière Bannière
Bannière