Collection d’hôtels
Share

Shangri-La’s Villingili Resort and Spa


Par Muriel Azarian

 

Cap sur l’harmonie…


A la pointe sud des Maldives, de l’autre côté de l’Equateur, un nouveau paradis a ouvert ses portes. On respire et on embarque pour le dernier-né des petits joyaux de l’hôtellerie maldivienne…


 maldives

 

Lagon turquoise, plage de sable blanc fin comme de la farine bordée de cocotiers, récif corallien riche en surprises pour les plongeurs : situé à la pointe sud des Maldives, sur l’atoll d’Addu, le Shangri-La’s Villingili Resort and Spa offre la même carte postale de rêve que les autres îles hôtels plus proches de Malé. Alors pourquoi franchir l’Equateur et venir jusqu’ici ? D’abord parce qu’avec ses 142 villas réparties sur terre, sur mer et même dans les arbres, le Shangri-La’s Villingili Resort and Spa offre l’embarras du choix côté hébergement.

Un confort « extrême » !

Qu’on dorme sur pilotis en Water Villa, sur le sable en Beach Villa ou perché à 3 mètres au dessus du sol en Tree Villa, le confort est le même : extrême ! On s’y sent comme chez soi… en mieux. Parquet en bois, tapis de sisal, murs de pierres, mobilier en teck : réchauffée ici et là de touches asiatiques, la décoration est épurée juste ce qu’il faut. Minibar à la hauteur, écrans LCD, lecteur DVD, I-pod… : tout y est, même le wifi, un miracle tant on se sent ici au bout du monde. Chaque type de villa recèle son petit trésor. Avec 214 m2 de surface et une piscine privée de 30 m, la Tree Villa n’a rien d’une simple cabane dans les arbres, mais offre aux amoureux de la nature un même isolement, avec vue infinie sur l’océan… En Beach Villa, la plage se fait privée. En Water Villa, prendre sa douche en extérieur se révèle un pur moment de bonheur – le ciel au-dessus de la tête, les poissons filant sous les pieds - en parfaite harmonie avec les éléments. L’harmonie. Voilà peut-être le secret du Shangri-La’s Villingili Resort and Spa.

 

80r016h2

 

Un resort 100 % « eco-friendly »

Construit en respect total de l’environnement - des spécialistes ont déplacé tous les coraux qui auraient pu être endommagés puis les ont réintégré sur le site – avec panneaux solaires et désanilisateur, l’hôtel bénéficie d’une situation unique. Avec 3 km de long sur 800m de large, l’île de Villingili abrite 12 hectares de végétation, dont quelque 17 000 cocotiers ! Cocotiers, mais aussi pandanus, frangipaniers, hibiscus en forme de cœur, acajou indien, lys araignée, splendides banians, arbre Noni, « roi de la santé » pour les Polynésiens… Et des fleurs d’autant plus précieuses qu’elles ne s’ouvrent que pour quelques heures, comme le nit pitcha, aux senteurs de jasmin. Un jardin d’eden unique, à explorer à pied ou à vélo, en amoureux ou en petit comité lors des promenades vertes organisées chaque semaine par l’hôtel.

Le bonheur si je veux…

Aussi petite soit-elle, l’île est riche en divertissements. Outre la découverte approfondie de la flore locale, on pourra ainsi partir à l’envi en croisière plongée en compagnie d’un banc de dauphins farceurs, glisser quelques brasses entre deux siestes à la piscine principale, savourer une coupe de champagne en voilier au coucher de soleil puis dîner dans la jungle à la lueur des torches, au pied d’un immense banian, ou préférer un voyage culinaire au restaurant Khazaanaage (« maison des trésors ») et parcourir ainsi le golf arabe, l’océan Indien et la mer de Chine en saveurs, sur les traces du légendaire explorateur Ibn Battuta. Pour parfaire un séjour décidément paradisiaque, il ne reste alors plus qu’à s’abandonner aux délices du Chi Spa, dont les thérapies s’inspirent des philosophies chinoises et d’Himalaya. Ses 11 villas disséminées dans la nature tout près de l’océan permettent de recevoir les soins dans un cadre ultra privatif. L’infinie douceur des peignoirs et serviettes utilisés préfigure la douceur des soins à venir. Aujourd’hui ce sera un massage aux coquillages cauris, ancienne monnaie locale, et huile de coco, accompagné par le grondement de l’océan tout proche et la berceuse murmurée par la thérapiste. « Madoomi ove nidhaalaatho kiyey kiyey nana, mavee mavee lobin naya raagugaa ki nana… »

 

 80r012h2

 

Addu, un atoll à visiter

Villingili offre l’isolement d’une île propice à la relaxation, mais aussi la proximité de la vie locale. Un petit quart d’heure de bateau suffit à rallier l’île de Gan, ancienne station militaire britannique durant la seconde guerre mondiale. On y croise encore quelques vestiges de l’occupation : vieux bureau de poste et vieux cinéma, canons de l’ancienne batterie côtière…. Gan, Feydhoo, Maradhoo et Ithadhoo sont reliées par une digue. On passe de l’une à l’autre en bicyclette. Au sud-est d’Hithadoo, on peut plonger autour de l’épave du British Loyalty, un pétrolier anglais torpillé par les Japonais en 1944, d’une longueur de 140 m.

 

On y va ?

9 jours / 7 nuits en Pool Villa en petit déjeuner, vols au départ de Paris sur Qatar Airways + transferts à partir de 4 160 € par personne. www.shangri-la.com - www.secretsdejettours.com, Tél : 0 820 832 000.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 13
Bannière Bannière