Share

Grand Large


Le Bou el Mogdad, attention bateau mythique !


 

Par Muriel Azarian


Loin des plages touristiques de la Petite Côte, embarquez sur le fleuve Sénégal pour une croisière authentique au pays des Wolofs et Toucouleurs…


 bou el mogdad 3

 

Construit en 1954, le Bou El Mogdad a longtemps ravitaillé les comptoirs coloniaux dispersés entre Saint-Louis et Podor, avant de prendre le large dans les années 80. Une chanson évoquait alors « Le blues du fleuve », perdu sans son « Bou »... Entièrement restauré en 2005, cet ancien cargo mythique, fleuron des Messageries du Sénégal, a repris du service avec à son bord 28 cabines doubles dont le confort sommaire (sauf pour l’unique suite) est compensé par l’aménagement de deux restaurants, d’une petite piscine et d’un solarium avec transats.

 

bou el mogdad 1

 

Un voyage haut en couleurs !

Premier jour de navigation. On quitte Saint Louis et ses maisons coloniales aux façades rongées par le sel pour passer l’écluse de Diama et rallier le Parc ornithologique du Djoud. C’est en pirogue qu’on atteint alors l’île nichoir des pélicans, entourée de flamants roses, cormorans, martins-pêcheurs, varans et crocodiles ! Les croassements des grenouilles sonnent l’heure du dîner. Au menu, capitaine mayonnaise et purée de patates douces… « Baba », 80 ans passés, un demi-siècle de navigation sur ce fleuve, garde le cap. Chaque journée apporte son lot de surprises. A Richard Toll, on visite la ville en calèche avant de découvrir, guidé par un parfum caramélisé, la plus grande compagnie sucrière du pays. A Dagana, on déjeune sur les rives au milieu des manguiers. On croise des enfants qui barbotent, des lavandières aux pagnes multicolores ou des troupeaux de buffles et de gnous venus se désaltérer. A Thiangaye, pause thé avec des éleveurs. A Podor, ancienne ville étape dans le commerce d’esclaves, d’ivoire et de gomme arabique, on flâne parmi les maisons de commerce et entrepôts abandonnés le long du fleuve… Dernier jour. On dort sur la terre ferme de Saint Louis, ancienne capitale sénégalaise et port d’attache du « Bou », les rêves peuplés de légendes des anciens comptoirs… Quel dépaysement !

 

 bou el mogdad 4

Itinéraires

Selon les rotations, le Bou el Mogdad voyage le long du fleuve Sénégal de Saint Louis à Podor ou de Podor à Saint Louis. Pour embarquer, renseignez-vous auprès de Ushuaïa by Ethnika Voyages (www.ethnika-voyages.com) ou de Fleuves du Monde (www.fleuves-du-monde.com). A partir de 1550 € au départ de Paris, vols inclus et pension complète.

 

bou el mogdad 2

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 
Bannière Bannière
Bannière